Tourisme : le profil des visiteurs en 2018


Tourisme : le profil des visiteurs en 2018
Fréquentation des sites d'accueil Destination Pays d'Uzès Pont du Gard (source : rapport d'activités 2018).
Par Uzès News

Selon le rapport d’activités de Destination Pays d’Uzès Pont du Gard, un tiers des visiteurs sont étrangers. Les Belges, les Britanniques et les Allemands forment le top 3 des nationalités représentées.



98 000 visiteurs ont été accueillis en 2018 par les offices de tourisme du Pays d’Uzès et du Pont du Gard, qui ont fusionné au sein d’une société publique locale. Parmi ces touristes, les deux tiers sont des Français : ils viennent principalement du Gard, de la région parisienne et de Rhône-Alpes.
Au top 3 des pays de provenance des étrangers qui ont sollicité les offices de tourisme, figurent la Belgique, le Royaume-Uni puis l’Allemagne.

Une destination pour les couples

43 % des touristes qui ont répondu au questionnaire remis dans les offices de tourisme ont déclaré qu’ils voyageaient en couple. La clientèle familiale représente 27,5 % de l’ensemble et les visiteurs individuels 13,5 %.
Les voyages de groupes concerneraient 15,4% des arrivées. Sur ce segment aussi, l’Allemagne et la Belgique sont bien représentées, mais des voyageurs en provenance d’Espagne et de Suisse sont également accueillis. Destination Pays d’Uzès Pont du Gard a l’intention de développer sa communication pour toucher les marchés scandinave, nord-américain et asiatique.
Quelques commentaires des “visiteurs et partenaires” ont été repris dans le rapport d’activités : il est certes question d’un “édifice magnifique” et d’un “personnel disponible”, mais le confort du bâtiment est critiqué, notamment en terme d’isolation (des fuites de la toiture “occasionnent des risques électriques”). La signalisation manquerait, également. L’office de tourisme fusionné évoque dans le même temps sa démarche qualité et son objectif d’être classé en Catégorie I en 2020.

Des évènements plus ou moins attractifs

Côté animation, 66 visites thématiques ont été organisées avec la municipalité d’Uzès – leur fréquentation a varié selon les périodes. Durant l’été, les chasses aux trésors ont attiré bien moins de monde (12 personnes en 7 dates) que les “visites insolites” (8 dates, 280 personnes). Fin octobre, les visites organisées pour la fête médiévale n’ont eu que 15 participants. Les animations hivernales autour de la truffe ont permis de toucher 150 personnes.
L’été dernier étaient lancés les “pots des nouveaux estivants”, chaque semaine devant les offices de tourisme de Remoulins et Uzès. Plus de 500 personnes les auraient fréquenté, mais “peu de vacanciers”, constate le rapport d’activités. “Ce sont généralement des habitants ou habitués qui y sont accueillis.” Le dispositif devrait donc évoluer.
Destination Pays d’Uzès Pont du Gard a réalisé en 2018 un chiffre d’affaires de 125 300 € et une marge globale de 28 000 € environ. Les ventes en bourtique représentent 11 500 € de recettes (un nouvel agencement est prévu, et de nouveaux produits), et les partenariats 37 000 € environ.
Le logo mis en place en 2018 a été revu : les représentations du Pont du Gard et de la Tour Fenestrelle ont disparu. Selon la Société publique locale, la nouvelle version offre “une fvision professionnelle et épurée”, et elle “s’intègre davantage sur tous supports de communication, papier comme digital.”

Quentin Germain
Publié le 29/06/2019 à 10:15
Mis à jour le 03/07/2019 à 17:15


Dans la même rubrique

🔒 Sangliers : la pression de chasse maintenue

🔒 Sangliers : la pression de chasse maintenue

Vallabrix : une nouvelle école pour 2020

Vallabrix : une nouvelle école pour 2020

🔒 Projet Amazon : la commission d’enquête donne son feu vert

🔒 Projet Amazon : la commission d’enquête donne son feu vert

Sécheresse : quel impact sur les vendanges ?

Sécheresse : quel impact sur les vendanges ?

{"slide_show":"3","slide_scroll":"1","dots":"false","arrows":"true","autoplay":"true","autoplay_interval":"7000","speed":"300","loop":"true","design":"design-1"}




Toute l'info sur uzesnews.fr


sur les réseaux sociaux