Montaren : des taureaux sur les terres de la ZAC


Montaren : des taureaux sur les terres de la ZAC
Le manadier Jérôme Bertrand préparait en famille les clôtures du champ de la Barralette, samedi 23 mars.
Par Uzès News

La CC Pays d’Uzès a confié 13 hectares destinés à la ZAC des Sablas aux bons soins d’une manade locale : les opposants au projet d’aménagement, qui avaient désigné le secteur comme “zone à défendre”, rient jaune. L’agriculteur, qui a besoin de terres pour ses taureaux, veut rester en-dehors de la polémique.


Le manadier Jérôme Bertrand est en train de clôturer un champ dans le secteur de la Barralette à Montaren-St-Médiers, ce samedi 23 mars. Il pense introduire “vingt ou trente taureaux” dès le lendemain sur ces parcelles, où la Communauté de communes Pays d’Uzès (CCPU) a l’intention d’aménager une zone d’activités, projet dont la première tranche vient d’être autorisée par la préfecture.
La manade du Gardon dispose ici de deux lots : “3,5 ou 4 hectares pour un an renouvelable” en bordure de la route départementale, face à l’actuelle zone commerciale du village ; et “une dizaine d’hectares pour neuf ans” sur ce qui est désigné comme la “tranche 2” du projet de zone d’aménagement concerté (ZAC).
Ceci à titre gracieux : Jérôme Bertrand raconte qu’il a adressé un courrier aux élus locaux pour solliciter des terrains pour ses taureaux. La CCPU, dont le projet de ZAC des Sablas est critiqué par des associations qui souhaitent la préservation des terres agricoles, a décidé d’accéder gratuitement à la demande de l’agriculteur – les élus de l’intercommunalité devraient délibérer sur ce “prêt à usage” d’ici quelques jours.
“Je ne suis pas là pour m’opposer aux gens qui sont contre la ZAC”, tient à souligner le manadier : l’enjeu pour lui est de trouver des terres pour son bétail. “On me prête 13 hectares gratuitement, je serais bête de ne pas accepter !”.

“Les terres seront bien gardées !”

L’expression “zone à défendre” employée par le Collectif pour la sauvegarde de l’Uzège, association mobilisée contre la ZAC des Sablas, a-t-elle fait craindre une occupation du terrain inspirée de la “ZAD” de Notre-Dame-des-Landes ? L’association a réagi sur Facebook à l’arrivée imminente des taureaux : “Autant dire que les terres seront bien gardées ! Souhaitons la bienvenue aux toros des Sablas qui pâtureront paisiblement sur ces terres afin d’éviter, entre autres, que d’inopportuns zadistes viennent s’y installer.”
Au mois de février le Collectif avait mené une action revendicative sur une parcelle de la “tranche 1” de la ZAC : 150 arbres avaient été plantés dans le champ. Ce samedi, des membres de l’association sont sur place pour “surveiller les arbres”, dont les troncs arborent des rubans… rouges. “On va essayer de les protéger en les clôturant”, explique une dame tandis que les engins de la manade plantent des piquets tout autour du champ.
Jérôme Bertrand ne veut “pas se mêler” de la polémique sur la ZAC des Sablas, mais fait savoir qu’il ne répondra pas de la sécurité des arbustes. “Une fois les taureaux installés, personne ne rentre”, prévient-il.

Quentin Germain
Publié le 23/03/2019 à 13:45
Mis à jour le 24/03/2019 à 08:55


Dans la même rubrique

Post Image

🔒 Plus de 2 000 frelons asiatiques piégés : la “courbe” inversée ?

Post Image

🔒 L’hôpital d’Uzès face aux défis du grand âge

Post Image

Hôpital : état de conscience minimal et religion

Post Image

🔒 Un projet de station hydroélectrique sur le Gardon

Post Image

Uzège-Pont du Gard : 3 000 travailleurs sans activité

Post Image

Les anti-nucléaire battent campagne

Post Image

La CGT dénonce un “éloignement” des services publics

Post Image

🔒 Uzès : un internat annoncé pour la rentrée 2020

Post Image

Plateforme de colis à Fournès : 1 mois pour donner son avis

Post Image

“Regarde-moi” : portraits d’aînés isolés

Post Image

Le collège Voltaire perd 3 classes, les parents d’élèves manifestent

Post Image

“École morte” à Jean-Macé :
moins de 30% des enfants en classe

Post Image

Opération “École morte” à Jean-Macé

Post Image

🔒 Propreté : la mairie d’Uzès sermonne les restaurateurs

Post Image

Remoulins : les parents se mobilisent au collège Voltaire

Post Image

🔒 Frelon asiatique : piéger les reines avant l’été

Post Image

🔒 Embouteillages, prix chers : l’impact du tourisme en débat

Post Image

Une quarantaine de recruteurs au Forum de l’emploi

Post Image

🔒 Barrage de Collias : une priorité… qui doit attendre

Post Image

🔒 Éducation : “En tant que parents nous ne pouvons pas juste regarder”

{"slide_show":"3","slide_scroll":"1","dots":"false","arrows":"true","autoplay":"true","autoplay_interval":"7000","speed":"300","loop":"true","design":"design-2"}