Le collège Voltaire perd 3 classes, les parents d’élèves manifestent


Le collège Voltaire perd 3 classes, les parents d’élèves manifestent
Plusieurs classes devraient atteindre un effectif de 30 élèves l'an prochain.
Par Uzès News

Un rassemblement avait lieu devant les grilles de l’établissement de Remoulins, mercredi 15 mai. Des parents de collégiens, rejoints par quelques enseignants, contestent l’organisation de la prochaine rentrée.


Les annonces de l’Académie sur l’organisation de la rentrée 2019 ne passent pas au collège Voltaire (Remoulins) : après une mobilisation des professeurs, les parents d’élèves ont pris l’initiative d’un mouvement de protestation mercredi 15 mai. Une quarantaine de personnes était rassemblée devant le collège à la mi-journée, avec banderoles et masques improvisés, pour dénoncer des effectifs trop nombreux dans les classes l’année prochaine. Des enseignants ont participé au mouvement, ainsi que le conseiller départemental Gérard Blanc.
180 élèves devraient suivre les cours de 4e : ils seront répartis en 6 classes de 30 collégiens, contre 7 classes cette année. “Enfants, pas sardines”, disait une banderole des parents d’élèves. “Nous avons rencontré le directeur des services académiques, qui a évoqué la possibilité d’atteindre plus de 30 élèves dans les classes”, regrette Sidonie Reynier, une représentante des parents au conseil d’administration. Tous niveaux confondus, trois fermetures de classes sont prévues au collège à la rentrée prochaine.

30 élèves par classe : “un repère” pour l’Académie

“Cela s’explique par une baisse des effectifs, de 53 élèves, réagit Romain Gibert, directeur de cabinet à la direction des services académiques. Étant donnée la vétusté du bâtiment un redéploiement de la carte scolaire a été décidé en concertation avec le Département : afin de baisser les effectifs et a pression sur cet établissement, certains élèves ont été affectés ailleurs.” Il confirme que “des classes à 30 ou 31 élèves sont possibles, mais pas à tous les niveaux”, mais conteste l’existence “d’un seuil qui déclencherait l’ouverture ou la fermeture d’une division” . Selon lui “il y a simplement un repère, qui se situe autour de 30.”
Le mauvais état des locaux du collège devrait justifier, d’après les parents d’élèves, un effort particulier de l’Académie pour rendre plus acceptables les conditions dans lesquelles les élèves étudient. Les représentants au conseil d’administration évoquent par ailleurs des travaux de mise en sécurité de l’établissement, qui auraient été annoncés mais jamais exécutés – des informations sont attendues de la part du Département à ce sujet.
Le collège Voltaire doit faire l’objet d’une reconstruction, plusieurs fois ajournée, mais la livraison de nouveaux locaux n’est pas prévue avant 2023. Une réunion publique est justement prévue le 23 mai en mairie de Remoulins pour présenter le projet architectural retenu par le Conseil départemental.


Quentin Germain
Publié le 15/05/2019 à 17:15


Dans la même rubrique

Post Image

“Regarde-moi” : portraits d’aînés isolés

Post Image

Le collège Voltaire perd 3 classes, les parents d’élèves manifestent

Post Image

“École morte” à Jean-Macé :
moins de 30% des enfants en classe ce 10 mai

Post Image

Opération “École morte” à Jean-Macé

{"slide_show":"3","slide_scroll":"1","dots":"false","arrows":"true","autoplay":"true","autoplay_interval":"7000","speed":"300","loop":"true","design":"design-2"}