Département. Denis Bouad met à l’honneur les 114 médaillés gardois du Concours Général Agricole 2019



Par Uzès News

Communiqué de presse du 17 avril 2019. Département du Gard.

Dans la continuité de son investissement pour la valorisation des terroirs gardois au Salon International de l’Agriculture (SIA) de Paris, Denis Bouad, Président du Département, a tenu à féliciter, lundi 15 avril dernier, à l’Hôtel Mouret,  les 114 professionnels du monde agricole gardois qui se sont distingués par leur savoir-faire au Concours Général Agricole (CGA) 2019.

Ils étaient une majorité à être présents lundi soir à l’Hôtel Mouret. Ces ambassadeurs de l’excellence gardoise ont ramené dans le Gard 267 médailles et un prix d’excellence (pour une reconnaissance de l’exploitant sur ses résultats au CGA sur plusieurs années), soit :

. Or : 114 médailles

. Argent : 97 médailles

. Bronze : 56 médailles.

Ils se sont distingués selon les catégories suivantes :

. 97 dans la catégorie « vins »

. 10 dans la catégorie « produits »

. 6 dans la catégorie « éleveurs »

Denis Bouad a remis  une médaille du Département aux lauréats en les saluant pour leur travail qui participe à la notoriété des meilleurs produits gardois. 
«  Nous sommes fiers de nos médaillés et nous voulions leur dire. Mettre en valeur ce Gard qui réussit, mettre en lumière les ambassadeurs de notre terroir.  C’est avec eux et pour eux que nous avons été présents au salon de l’agriculture, en proposant La Bodégard. Une initiative portée financièrement par le Département, organisée avec ses partenaires (Bienvenue à la ferme, la chambre d’agriculture, etc. ) pour développer notre attractivité. C’est ce que nous faisons aussi toutes l’année notamment avec « militants du goût » et plus généralement par une politique d’encouragement et de valorisation de notre excellence agricole et gastronomique. 
Vive les producteurs et les agriculteurs Gardois, le Département est à leur côtés et à leur écoute », a commenté Denis Bouad.

Ensemble pour promouvoir le Gard :

Depuis 3 ans, le Département mène une politique ambitieuse pour booster l’attractivité du territoire. La gastronomie et les produits gardois occupent une place de choix dans la stratégie qu’il conduit au-delà de ses frontières. 

Depuis 2 ans, il finance intégralement l’installation d’un stand de 80 m2 au SIA et sa présence sur les lieux des opérateurs « Bienvenue à la Ferme » et le « Centre de Formation des Apprentis de la CCI ».

Le SIA, c’est l’occasion de faire briller également les étoilés de l’Association « Gard aux Chefs » et, bien sûr de mettre en avant les produits de la marque départementale « Militant du Goût ». 

Au total, le budget du Département en faveur de l’agriculture s’élève à environ 800 000€ par an.

C’est un engagement volontaire pour la vitalité de ce pan important de l’économie gardoise mais aussi pour la préservation des paysages, la transmission d’un mode de vie responsable et la préservation d’une alimentation de qualité accessible à tous les Gardois.

Ce Concours s’inscrit dans la lignée des objectifs de la politique alimentaire départementale : encourager les producteurs impliqués dans l’excellence, soutenir le développement économique de leurs filières de production, et, plus généralement, promouvoir auprès des consommateurs, une alimentation de qualité issue de l’agriculture et de l’élevage français.

Le Concours général agricole, un palmarès de l’excellence française :

Depuis sa création en 1870, le Concours Général Agricole récompense et valorise les meilleurs produits du terroir français en décernant chaque année, des médailles d’or, d’argent ou de bronze. Depuis 1964, les finales du Concours Général Agricole se déroulent et distinguent l’excellence française pendant le Salon international de l’agriculture. Vins, miels, huîtres, charcuteries… entrent en compétition pour obtenir le macaron à la feuille de chêne. 

Entre le 23 février et 3 mars 2019, ce sont ainsi plus de 8 000 jurés qui ont participé aux finales de ce Concours pour décerner des médailles aux professionnels dans 35 catégories.

Il est l’aboutissement de tout un processus de sélections réalisées sous le contrôle direct de l’Etat, depuis les prélèvements chez les producteurs par des préleveurs agréés, en passant par les pré-sélections régionales pour les vins. Les produits sont dégustés par un jury composé de consommateurs avertis et de professionnels. Evalués sur leurs qualités organoleptiques, seuls les meilleurs produits du terroir français peuvent se hisser au rang des médaillés.


Toute l'info sur uzesnews.fr


sur les réseaux sociaux